Interruptions périodiques du travail sur écran

Publié le par Canopia


Texte de loi

Après avoir procédé à une analyse des risques présentés par chaque poste de travail, l'employeur est tenu de prendre toutes les mesures appropriées pour les prévenir.

 

Dans le cas d'un poste à écran, susceptible de provoquer fatigue visuelle et TMS, l'activité du travailleur doit être aménagée de telle sorte que son temps de travail sur écran soit périodiquement interrompu par des pauses ou par des changements d'activité.

 

   Changement d'activité : alternance avec toute tâche ne demandant pas de regarder un écran, étant entendu que cette activité doit être en rapport avec celle du salarié (sauf dispositions contractuelles contraires).

 

 Pause : temps de repos spécifique qui s'ajoute aux pauses traditionnelles. Les temps d'attente de réponse imposant la surveillance de l'écran ne peuvent être considérés comme des pauses. La périodicité et la durée des pauses spécifiques sont déterminées dans chaque établissement en fonction de l'organisation et des caractéristiques des tâches. 

 

Le filtre écran est une solution efficace pour travailler sur un PC ou un ordinateur portable tout en ménageant ses yeux.

Publié dans Travail sur écran

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article